Aristide Bruant: Les Canuts

Coincidência ou não, ontem em aula falei sobre a revolta dos “canuts ” , em Lion, na França em 1831 e hoje ao abrir o blog o castendo, lá está !

Sempre é bom recordar a História das lutas operárias.

 

Uma canção escrita nos finais do século XIX dando voz aos “ canuts“, os operários tecelões da seda de Lyon, que protagonizaram a primeira revolta operária da História em 1831 e inspiraram as correntes de pensamento operárias posteriores.

«Vivre en travaillant, ou mourir en combattant»

Les canuts, étant soumis à de rudes conditions de travail (ils travaillaient 18 heures par jour), se révoltèrent à de nombreuses reprises (cf. l’article détaillé la Révolte des Canuts). Leur première révolte d’octobre 1831 est considérée comme l’une des premières révoltes ouvrières. Ils occupèrent Lyon aux cris «Vivre libre en travaillant ou mourir en combattant !». Le roi Louis-Philippe Ier envoya 20 000 hommes de troupe et 150 canons pour réprimer «l’émeute».

Le 14 février 1834, les Canuts se révoltèrent de nouveau en occupant les hauteurs de Lyon, et ils firent face pendant 6 jours à 12 000 soldats. Ils utilisèrent des traboules, passages obscurs qui permettent d’aller d’une rue à l’autre à travers les immeubles.

Une troisième insurrection aura lieu en 1848, au moment de la proclamation de la Seconde République, menée par les Voraces. La république permettra aux sociétés ouvrières de sortir de la clandestinité (association de type mutualiste ou coopératif).

Les mêmes Voraces mèneront une quatrième insurrection en 1849, en écho au soulèvement des républicains parisiens. Circonscrite sur le faubourg Croix-Rousse, elle sera violemment réprimée“.

Les Canuts

Pour chanter Veni Creator
Il faut une chasuble d’or.
Pour chanter Veni Creator
Il faut une chasuble d’or.
Nous en tissons
Pour vous grands de l’Église,
Et nous pauvres canuts
N’avons pas de chemise.

C’est nous les canuts,
Nous sommes tout nus.
C’est nous les canuts,
Nous sommes tout nus.

Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux ou rubans en sautoir.
Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux ou rubans en sautoir.
Nous en tissons
Pour vous grands de la Terre
Et nous, pauvres canuts,
Sans drap on nous enterre

C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus !
C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus !

Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira
Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira
Nous tisserons le linceul du vieux monde,
Car on entend déjà la révolte qui gronde

C’est nous les canuts

 

Nous sommes tout nus !
C’est nous les canutsNous n’irons plus nus !
Anúncios

Um pensamento sobre “Aristide Bruant: Les Canuts

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s